Rechercher du Blog

Comment choisir et utiliser un aérosol de défense

Comment choisir et utiliser un aérosol de défense

 (187)    (0)    0

Les aérosols de défense peuvent être d’une grande efficacité en cas d’agression, à condition de savoir les choisir, d’apprendre à bien les utiliser et d’être en accord avec la législation en vigueur.

Un aérosol se tient toujours verticalement, le bras tendu en direction de l’agresseur. En cas d’utilisation d’un aérosol de défense à gaz, il est par ailleurs primordial de prendre en compte le sens du vent pour ne pas recevoir aussi du gaz et être aveugler en même temps que son agresseur !

Penser également à vérifier la date de péremption des aérosols. En effet, certains agents actifs comme le CS ou l’OC conservent leur efficacité durant seulement 2 ans !

 

Les effets des aérosols de défense :

Les aérosols ou bombes lacrymogènes projettent un liquide incapacitant sous forme de gouttelettes, de jet, de gel ou de mousse. Les effets causés peuvent varier en fonction du type de technologie employée et des agents actifs inclus.

Les brûlures, les irritations des muqueuses et la suffocation font partie des effets les plus couramment constatés et surtout les plus efficaces contre un agresseur.

Dans un contexte optimal d’utilisation, les effets actifs des aérosols de défense, notamment des bombes CS, peuvent durer environ 30 minutes, ce qui laisse largement le temps à la victime de prendre la fuite et de demander de l’aide pendant que l’agresseur est aveuglé ou en incapacité de faire quoi que ce soit.

Le recours à un décontaminant vous soulagera. Il s’apparente à un sérum physiologique, capable de nettoyer les yeux de la présence de corps étrangers ou d'une infection mineure. Il sera donc efficace contre tous les types de substances (CS, OC, gaz lacrymogène...) sans restriction.

Il apaise et atténue les effets des bombes de défense : brûlures cutanées, brûlures au niveau des muqueuses du nez et des oreilles.

Quel aérosol anti-agression choisir et pour quel usage ?

Il existe 4 types d’aérosols dont l’efficacité peut grandement différer en fonction du contexte d’utilisation :

  • Aérosols au gel-poivre: mélange de CS en gel, de poivre et de piment. Efficace sur les humains, même alcoolisés, et les animaux, notamment les chiens qui sont allergiques au poivre.
  • Aérosols au gaz-poivre: mêmes effets que le gel poivre, à la différence qu’il n’est pas nécessaire de savoir bien viser, et qu’il est possible de le projeter sur plusieurs sujets en une seule pression. Il est toutefois fortement déconseillé de l’utiliser en milieu confiné !
  • Aérosols au gel-cs: s’il n’a aucun effet sur les personnes alcoolisées, droguées ou les animaux, ce type d’aérosols est par contre très efficace contre un agresseur «  lambda », quelle que soit sa condition physique.
  • Aérosols au gaz-cs: cette version gaz nécessite moins de précision, mais peut se relever un peu moins efficace. Comme le gaz-poivre, il vaut mieux l’utiliser en extérieur, sauf en cas de vent fort.

 

Que dit la loi au sujet des aérosols de défense ?

Comme le stipule la législation française sur les armes de défense, les aérosols anti-agression sont normalement conçus pour un usage professionnel. Considérées comme des armes de catégorie D2b, les bombes lacrymogènes de moins de 100 ml sont autorisées pour les particuliers majeurs. Leur utilisation est toujours strictement encadrée.

Leur port et leur transport ne peut se faire que sous un motif légitime, sachant que cette légitimité est laissée à la libre appréciation des forces de police ou des gendarmes qui procèdent au contrôle !

 (187)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha